Chers Cinéphiles

L’Université du Temps Libre de Fontenay le Comte et l’association Kinozoom sont heureux de s’associer pour faire naitre Le Ciné Club - Le Renaissance.

Étant convaincus que le cinéma ne doit pas se limiter à un simple lieu de passage où l’on « consomme » des films mais davantage à un lieu de culture, de discussion, voire de débat, nous proposerons à tous les amoureux, inconditionnels et occasionnels, du 7eme art de se retrouver autour de grands films.

A travers une programmation exigeante, mais néanmoins accessible à tous, nous vous proposerons des films de tous temps et de tous horizons accompagnés systématiquement d’un livret retraçant  l’histoire du film, celle de son auteur, sa filmographie, une approche critique et enfin une bibliographie sélective pour aller plus loin dans l’œuvre présentée.

Par ailleurs, et c’est un des aspects auquel nous tenons tout particulièrement, les projections du Ciné Club feront chaque fois l’objet d’interventions afin de vous éclairer et, nous l’espérons, de faire naître des discussions passionnantes et passionnées autour des thématiques, de l’esthétique et des questions soulevées par les films.
Il ne reste plus qu’à vous souhaiter bon cinéma, en espérant vous retrouver nombreux  à ces projections qui se veulent conviviales et généreuses.

Les membres de L’U.T.L de Fontenay-le-Comte et de l’association Kinozoom

 

Le programme Ciné-club saison 18/19

 

Le 20 septembre à 20h00 et le 24 septembre à 18h00 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone)

 

Le 18 octobre à 20h30 et le 22 octobre à 18h00 : Plein Soleil 

 

Le 15 novembre à 20h30 et le 19 novembre à 18h00 : L'Empire des Sens (Nagisco Oshima)

Notre film de Novembre 2018 : « L’empire des sens » du réalisateur japonais Nagisa Oshima. Film franco-japonais sorti en 1976, présenté   ici en version restaurée (sortie de la version restaurée : 2017 soit quarante ans après un tournage semi-clandestin au Japon où il est toujours en partie censuré).

 

Considéré comme un « drame érotique », il n’est pas classé comme pornographique bien qu’il ait été l’objet de rejets sinon de scandales en particulier au Japon où son réalisateur qui comparait au tribunal de Tokyo dès 1976 mais sera finalement acquitté en 1979, il demeurera exclu de la liste des films classés X par le président Jacques Chirac lui même.

 

L’intrigue, inspirée d’un fait divers en 1936 traite, compte tenu des orientations politiques, littéraires ou sociales de son réalisateur, à la fois de dissidence sexuelle mais aussi aborde l’antimilitarisme de son auteur. C’est « l’amour fou » cher aux surréalistes qui est magnifié par la beauté des compositions et des lumières.

 

 

Le 13 décembre à 20h30 et le 17 décembre à 18h00 : Les Feux de la Rampe (Charles Chaplin)

 

Le 17 janvier à 20h30 et le 21 janvier à 18h00 : Missing ; Porté disparu (Costa Gavras)

 

Le 7 février à 20h30 et le 11 février à 18h00 : Persona (Ingmar Bergman)

 

Du 25 au 31 mars 2019 à l'occasion du 8ème Festival du Film de Fontenay le Comte : Farinelli (Gérard Corbiau) 

 

Le 25 avril à 20h30 et le 29 avril à 18h00 : Central do Brasil (Walter Salles)

  

Le 16 mai à 20h30 et le 20 mai à 18h00 : La Ballade de Narayama (Shohei Imamura)

 

Le 13 juin à 20h30 et le 17 juin à 18h00 : Cinema Paradiso (Giuseppe Tornatore)